> AJOUTER AUX FAVORIS RSS

Toutes les créations sont sur Creatiblogs!

INDE / ARABIE SAOUDITE : P?TROLE CONTRE ?CHANGES COMMERCIAUX ?

Posté le 28/02/2010 19:44:04 par Le Blog Finance [voir son site]





india-saudi-arbia.jpgBon signe pour la croissance ? L'Inde semble de nouveau s'alarmer de ses besoins énergétiques. En visite en Arabie saoudite, le Premier ministre indien a en effet affiché sans détour sa volonté de développer une coopération énergétique entre l'Inde et cet important membre de l'Opep.


Mais lors d'entrevues avec le roi Abdallah, le ministre saoudien du Pétrole, Ali Naïmi et celui des Affaires étrangères, le prince Saoud al-Fayçal, le dirigeant indien a laissé entendre qu'il souhaiterait que les parties y trouvent chacune plus d'intérêt ...



"Nous apprécions hautement le rôle de l'Arabie saoudite en tant que partenaire digne de confiance lorsqu'il s'agit de pourvoir à nos besoins en énergie", a déclaré Manmohan Singh, s'adressant devant une asssemblé d'hommes d'affaires.


Mais si l'Inde importe certes 20% de son pétrole d'Arabie saoudite, en retour, le Premier ministre indien souhaiterait voir plus d'investissements saoudiens dans son pays, parallèlement à une progression d'exportations de biens manufacturés indiens dans le royaume.


Le message mérite d'être clair : l'Inde veut "monnayer" à sa façon le prix de ses approvisionnements ... ?


Manmohan Singh a par ailleurs rappelé que l'économie indienne qui croît au rythme de 9% par an, dépendait des approvisionnements pétroliers des pays du Golfe et en premier lieu d'Arabie saoudite. Mais a contrario, cela signifie aussi que les Saoudiens sont grandement dépendants des achats indiens .... et qu'un éventuel changement de "fournisseur" de la part de l'Inde pourrait faire grand tort à l"Arabie saoudite ....


Le Premier ministre a par ailleurs rappelé que quelque 1,6 million d'Indiens travaillent en Arabie saoudite ... et que leurs transferts représentent des milliards de dollars par an. A bon entendeur ...


Sources : AFP, Reuters


?


Lire la suite >
Notez cet article :

Madeinwork.com